Veuillez entrer votre nom

Vueillez entrer votre adresse email

Votre adresse email n'est pas valide

Vueillez entrer votre message

Contact

À propos

Bonjour,
Bien à vous,
A A normal

Intégrer le passé au présent, c'est permettre un avenir

Présentation

Récits de vie

La biographie familiale pourrait se définir comme la transmission des souvenirs d’un narrateur à un narrataire chargé de leur donner une structure, une cohérence, une lisibilité.
Il en résulte un récit dont la vocation première n’est pas de restituer les faits dans leur vérité historique, mais bien la vision qu’en a gardé le narrateur à travers le filtre de sa mémoire et les émotions liées aux événements.

En savoir plus

Il n'est pas indispensable d'avoir connu des moments forts ou tragiques pour se raconter

Prendre la parole pour dire sa vie, c’est rappeler des pratiques, des techniques, des habitudes, dans lesquelles la jeune génération peut puiser pour réinventer le monde de demain. Une simple évocation du quotidien d’autrefois aux yeux d’un jeune d’aujourd’hui est comme une porte sur un monde inconnu de lui et dont il est pourtant l’héritier.

Le lien qui se tisse entre le narrateur et son biographe n’est que le prélude à un autre lien plus puissant et plus fertile encore : le lien intergénérationnel. Dans un environnement flexible, précaire, sans ancrage, en redéfinition permanente, la famille représente souvent le dernier refuge pour ceux que notre monde désoriente. Cependant, la réalité de la famille devient elle-même très variable ; en réunir les membres devient de plus en plus compliqué, parce que les distances géographiques sont de plus en plus grandes ou parce que la famille nucléaire cède le pas à la famille recomposée.

La transmission orale, directe, qui jusqu’ici s’opérait naturellement d’une génération à l’autre devient de plus en plus rare. Un jeune peut éprouver de grandes difficultés à prendre conscience de ses racines. Quand le terreau n’est plus nourri, ou qu’il est insuffisamment nourri, une croissance harmonieuse est compromise.

Intégrer le passé au présent, c'est permettre un avenir.

La richesse de la
rencontre

On ne devient pas biographe familial pour l’argent, encore moins pour la gloire, mais pour la richesse de la rencontre. Chaque témoignage, chaque évocation d’une victoire sur telle ou telle difficulté de la vie construit celui ou celle qui les reçoit. La qualité d’un biographe familial se juge moins à sa capacité d’écrire qu’à sa faculté de créer du lien, dans l’écoute et le respect. Il doit se produire un échange de joie : la personne écoutée comme la personne qui l’écoute éprouveront l’une comme l’autre le sentiment de sortir grandies de l’entretien.

Un écrivain familial de qualité sait se faire humble devant la parole entendue. Il prend les mots de l’autre, les retranscrit le plus fidèlement possible ou, au contraire, les sublime pour donner corps à une pensée qui n’a pas été complètement exprimée. Dans tous les cas, il se montre fidèle à ce que la personne est. Très souvent, l’émotion est grande quand la personne écoutée découvre ce que ses mots sont devenus sous la plume du biographe. Et pourtant, elle s’y retrouve, toujours. Il y a autant de styles qu’il y a de récits : c’est à l’écrivain de se fondre dans la personnalité de l’autre.

Rencontrons-nous